Mission Mexique // Part. 8 Playa Del Carmen

Article écrit par Jo l’amoureux

Day 15 / Arrivée à Playa Del Carmen

Nous arrivons à Playa Del Carmen par la voie rapide et déjà une première impression nous envahi : « Terminé les petites échoppes en bois aux odeurs de viande grillée, les ruelles pleines de nids de poules et les échoppes OXO, comme seul repère de source d’approvisionnement. Bienvenu les Burger King, Billabong, H&M et autres grandes marques si connues. »

Playa Del Carmen

L’hôtel Pelicano

Notre hôtel situé en première ligne du front de mer, est également juxtaposé à la 5ème avenue qui est la rue commerçante par excellence.  Une avenue de plus de 4 kilomètres de long, bordée de restaurants, bars au style unique, centres commerciaux et boutiques artisanales. Cette artère se couvre de magnifiques couleurs en fonction des moments de la journée, douce et paisible d’un ton vanille tôt le matin, chaude et étouffante aux couleurs du soleil en pleine journée, bruyante et luminescente aux teintes des néons le soir. Playa est une ville qui n’a décidément plus rien à voir avec ses consœurs du Yucatan. Ici, l’influence du tourisme de masse américain laisse des traces à coup de dollars.

Playa Del Carmen

Pour en revenir à notre hôtel le Pelicano, son entrée discrète se fait au bout d’un long couloir. Une fois à l’intérieur de la cour, le style parait épuré et soignée, le bâtiment n’est pas tout jeune mais bien entretenu, la chambre est spacieuse, munie d’un réfrigérateur, la salle d’eau est  propre et pour une fois il y a de l’eau chaude, enfin quand on laisse l’eau couler pendant une demi-heure ou que 2 personnes courageuses aient pris leur douche avant. Un petit passage mène directement à la plage dont on peut apercevoir… des sargasses !

Playa Del Carmen - Pelicano

Playa Del Carmen - Pelicano

Playa Del Carmen - Pelicano

Le restaurant de l’hôtel qui donne sur le sable est en rénovation, le petit déjeuner se fera donc dans un petit restaurant non loin de là, pour rajouter au manque de bol, les serveurs de ce restaurant sont désagréables, à croire que la folie douce des touristes qui règnent ici, a eut raison de leur dévouement.

Playa Del Carmen

Il va falloir que l’on fasse preuve d’imagination si nous ne voulons pas débourser tout notre argent en restauration, se noyer dans les algues et perdre la tête dans les ruelles folles. Heureusement internet nous a encore une fois sauvé. A nous la liste des restaurants bons et pas chers.

En route à la recherche d’un bon guacamole et de tous les plans de secours.

Playa Del Carmen - Ice Cream

Day 16 / Cenote Azul

A défaut d’avoir une piscine pour nous épargner des algues brunes, ici il y a des cenotes et dans le Yucatan il y en a autant qu’il y a de mexicains paraît il ! Ça doit être une légende parce que étant donné le nombre de mexicains qui ne fréquentent qu’un certains nombre de ces cenotes, c’est frustrant de se dire qu’il en resterait bien plus inutilisés.

Playa Del Carmen - Cenote Azul

Le cenote Azul à quelques kilomètres de Playa Del Carmen est un écrin de verdure au cœur de la forêt (gare aux moustiques !!!). Réparti sur 4 ou 5 bassins de tailles et de formes variées, c’est un véritable havre de paix  où coule de l’eau transparente. La température est plus fraiche que dans les cenotes fermés (surement due à la différence de température entre l’air et l’eau). Il y a même de quoi satisfaire les plus téméraires, avec un saut de plus de 5 mètres du haut d’un rocher où pour les plus raisonnables, un ponton fera office de plongeoir. Le cenote ouvre à 9h mais essayez vraiment d’y aller pour l’ouverture car dès 10h les locaux débarquent pour préparer le pique nique, puis vers 11h c’est carrément les touristes qui arrivent en renfort. Autant vous dire qu’à 12h c’est quasiment Aquaboulevard. Enfin rien de mieux pour se rafraichir un peu avant une journée bien chaude.

Playa Del Carmen - Cenote Azul

Le tarif du cenote n’est pas excessif, 100M$ par personnes, 80M$ pour les enfants. Petit bémol, les toilettes sont payantes : 5M$, c’est ridicule quand tu sais qu’une fois en maillot de bain tu te promènes rarement avec ton portefeuille dans le derrière. Ça facilite donc l’envie d’uriner dans le cenote j’imagine, d’où la présence d’algues vertes…

Playa Del Carmen - Cenote Azul

Sur le retour faites très attention, encore une fois les iguanes sont rois et là bas nous avons croisé un monstre parmi les monstres, une bête quasi aussi grosse que  le pneu de la voiture. D’ailleurs la confiance était de son côté lorsque je me suis retrouvé face à lui, son pare choc n’a pas eu l’air de le gêner le moins du monde, j’ai donc capitulé et j’ai opté pour une petite déviation. A charge de revanche !

Playa Del Carmen - Cenote Azul

Day 17 / Le fameux baptème de plongée d’Agnes

Vous avez également à Playa, l’activité phare et qui est la première raison de notre voyage au Mexique : LA PLONGEEEEEEEEEEE ! Yeah ! Enfin le saint graal s’ouvre à moi. Après tous ces kilomètres parcourus, toutes ces villes visitées sous une chaleur accablante, il est temps pour moi de rejoindre mon univers fait d’ivresse et de profondeur, agrémenté, je l’espère, d’une faune fabuleuse.

Nous voici donc au temple, non pas maya, je viens de vous l’écrire plus haut, ça suffit ! Le temple de la plongée à la française : Phocéa. Enfin quand j’écris à la française c’est juste pour la langue, sinon ça reste du PADI comme partout ailleurs. Comment vous ne connaissez pas la différence entre ces 2 fédérations de plongées PADI ET FFESSM ? Je m’empresse de vous l’illustrer par une petite blagounette inventée, vous le comprendrez facilement, par les membres de la FFESSM :

« Un navire fait naufrage avec à son bord trois moniteurs de plongée affiliés à des fédérations différentes. Le moniteur de la fédération française se jette à l’eau équipé de son matériel et s’écrie aux passagers : « c’est parti pour 800 mètres de nage jusqu’à la côte ! ». Le moniteur de la fédération international CMAS gonflent son gilet et s’écrie : « pendant la plongée pas d’effort, on attend la venue des secours ! ». Enfin, le moniteur de la fédération PADI s’équipe et dit : « une plongée sur épave pour 80$ ça intéresse quelqu’un? »

Alors bien sûr je m’apprête à recevoir une flopée de mails injurieux à mon égard, me déversant votre haine et argumentant de toutes vos forces pour défendre votre paroisse, mais tant que c’est moi qui tient la plume j’écris ce qu’il me chante, et toc !

Devant la boutique s’affaire ça et là des moniteurs et des élèves ou simplement plongeurs rangeant leur matériel, et je sens l’odeur du néoprène me monter au nez, ravivant dans ma tête tous ces superbes instants passés sous l’eau, humm que j’ai hâte de reprendre du service ! Et cette fois ci le bonheur est de taille, car j’ai en ma compagnie une nouveauté : Le baptême d’Agnès ! Et oui vous avez bien lu, Agnès va honorer sa promesse faite il y a quelques temps de cela : « si tu passes ton niveau 3 je ferais mon baptême en eau chaude. Alors elle a bien tenté de me faire le coup de plonger son corps dans la baignoire avec une eau à 37°, ou encore de changer sa promesse contre une autre, mais finalement nous voici face à la mer des caraïbes et il serait dommage de ne pas oser franchir le pas à ce moment là. Sachez avant de poursuivre ce récit concernant ma dulcinée, qui a eut le mérite de complètement accaparer votre attention et mon texte par la même occasion, que Mademoiselle Agnès (oui j’aime l’affubler de ce petit nom entre nous), ne mettait pas la tête sous l’eau il n’y a pas si longtemps. L’exploit n’en sera que plus beau.

Après avoir passé l’étape administrative, nous voici à l’heure dudit baptême. Je vous explique en détail cette magnifique journée :

Pendant que je quittais le ponton de bonheur pour aller m’encanailler avec la faune caribéenne, lors de 2 plongées fantastiques ! Avec du courant, mais fantastique ! Mais avec du courant, mais, mais c’est quoi ce courant de fou ??? En gros dans les caraïbes tu ne palmes pas pour avancer, tu palmes pour freiner et tenter de contempler les poissons qui défilent devant toi à l’allure d’un cheval au galop. Mais dans ce cas là il ne faut pas donner des palmes, il faut donner des bâtons de ski les gars ! Donc, pendant que je slalomais entre les coraux et les murènes, Agnès apprenait les techniques de bases du parfait petit plongeur. C’est qu’ils sont perfectionnistes chez Phocéa, pour un baptême tu as droit à presque une formation de niveau 1. Sachez qu’Agnès a brillamment relevé toutes les épreuves haut la main, dont le fameux vidage de masque que redoutent tant de plongeurs. On a bien fait de réviser un peu avant dans le cenote Azul. Elle est donc prête pour le grand saut, et quelle fierté pour moi de pouvoir l’accompagner lors de sa première fois ! Alors oui je sais, en plongée c’est un monde encore assez masculin, je sais qu’il y a encore beaucoup de blagues sexistes qui courent dans les vestiaires, donc je vais vous laisser une bonne fois pour toute exprimer vos commentaires au sujet ‘des premières fois’ et ensuite on passe à la suite de mon récit.

Playa Del Carmen - Bapteme plongee Mexique

C’est le cœur serré qu’elle emprunte le ponton, le regard vers cette vague qui n’atteindra jamais la dune, tu vois, comme elle je reviens en arrière, comme elle je me couche sur le sable et je me souviens, je me souviens des marées hautes, du soleil et du bonheur qui passaient sur la mer, il y a une éternité, un siècle, il y a un an… Oh tu te calmes Joe Dassin, sors de ce corps !

Playa Del Carmen - Bapteme plongee Mexique

Agnès est ready, et quand elle est ready il ne faut pas perdre de temps, donc c’est GO ! Bascule arrière digne d’une pro, sans sourciller, son moniteur Jean Paul lui fait le signe on descend et c’est le cœur lourd qu’elle tire sur sa purge et entame la descente, une descente qui se fera presque tout seul jusqu’à 8 mètres de fond, un exploit pour une première ! Par la suite, elle oscillera entre les  6 et 10 mètres, lui causant beaucoup de tord à son tympan délicat, ajoutez à cela un masque qui prend l’eau à cause d’une fuite et vous aurez peut-être, j’écris bien peut-être, une idée du calvaire que beaucoup de plongeurs redoutent, et je dirais même pour certains, qu’ils ne sont pas prêts à subir.

Playa Del Carmen - Bapteme plongee Phocea

C’est avec un profond respect et un infime honneur pour ce petit bout de femme qui est la mienne, que je vous annonce qu’au bout de 40 minutes, Agnès remonte sur le navire, encore toute déboussolée de cette nouvelle expérience, chapeau ! (Oh t’es mignon mon coeur)

Day 18 / Cozumel

Comme je vous l’écrivais plutôt, les plongées par ici sont tout simplement une plongée dans un grand aquarium, l’eau est transparente, les poissons sont tous plus colorées les uns que les autres, à chaque recoin du récif vos yeux sont étonnés par une nouveauté.

Tortues, poissons perroquets, balistes, chirurgiens, murènes, diodons, coffres, requins nourrices  et j’en passe. Tout ce qui se fait de mieux dans les 7 mers.

Pour combler votre bonheur vous avez l’embarras du choix entre la plage et ses fonds truffés de coraux ou alors son tombant d’une centaine de mètres qui bordent la barrière de corail. Pour ma part je n’ai pas su choisir, j’ai choisi de plonger partout. Aujourd’hui nous partons pour l’île de Cozumel. A 40 minutes de ferry depuis Playa Del Carmen, le club Phocéa vous accueille dès la sortie du bateau pour vous accompagner en taxi jusqu’au centre. Une fois sur place, vos affaires sont déjà prêtes dans des containers, vous n’avez plus qu’à vous équiper et direction le bateau.

Playa Del Carmen - Cozumel Phocea

Plus de ¾ d’heure plus tard nous voici au dessus du tombant, ici s’offre à vous 2 possibilités : soit le courant vous pousse loin vers le large et vous serez donc obligé de longer la barrière de corail  pour vous protéger, soit le courant suit la barrière et dans ce cas vous vous laissez porter. Pour notre situation le courant avait décidé de nous conduire. Je dis nous mais ne vous trompez pas, il ne s’agit pas d’Agnès et moi, non cette dernière a décidé de repousser à plus tard le passage de son niveau 1. Mon binôme du jour sera Stéphanie, et oui enfin ! Depuis son niveau 1 offert pour son anniversaire, elle n’avait pas plongé en pleine mer. Voici donc la meilleure des occasions.

Playa Del Carmen - Cozumel Phocea

Une fois tous à l’eau il faut un temps de rodage afin que toute la palanquée (le groupe de plongeurs) se mette en place, adapte son palmage avec le courant et suivent les consignes de notre Dive Master. La plongée débute avec un morceau de choix puisque c’est la star des caraïbes qui fait son apparition : la tortue, paisible, broutant sans se retourner, semblant ne pas ressentir les affres du courant. Tiens en parlant du courant, celui ci ne fait pas défaut et nous pousse loin de l’animal, comme si la nature avait décidé que l’on ne gêne pas ses autochtones. Mais si vous respectez la nature alors celle ci sait se faire généreuse, une seconde tortue nous vient nous saluer, plus petite mais toujours aussi envoutante.

Playa Del Carmen - Cozumel Plongee Phocea

Par la suite c’est le défilé habituel des animaux cités plus haut, de passages sous la roche, de coraux colorés et 2 requins nourrices se cachant sous un caillou, mais nous n’aurons pas la chance de les observer, faut dire que la guide avait décidé de diviser le groupe en deux, un groupe remontant à 5 mètres de profondeur pour faire son palier de décompression, alors qu’un autre groupe finissait son exploration… ne vous inquiétez pas c’est une spécificité PADI.

La deuxième plongée se fera plus proche de la plage, vers 15 mètres de fond. Toujours autant de vie, de couleurs et une eau toujours aussi bleue.

Playa Del Carmen - Cozumel Turquoise Beach

Pendant nous nous délections de cette beauté sous marine, Agnès et les filles avaient déniché un nouveau compagnon de jeu, un gros cochon tout noir dormait paisiblement sur le sable. Peut être est il arrivé là à la nage comme beaucoup de cochons nageurs, il tentait de récupérer un peu avant de repartir.

Playa Del Carmen - Cozumel Turquoise Beach

Day 19 / Isla Mujeres & les Requins Baleines

S’il y a bien une raison qui a motivé notre choix pour ce pays, c’est avant tout les requins baleines ! Ce magnifique animal dont la grâce et la beauté attirent chaque année des milliers de touristes, j’ai envie de dire : des amoureux de la nature mais en vérité il n’y a pas que des biologistes en herbe qui profitent de cette excursion…

Le réveil est très matinal, 4H30 ! Aïe ça pique ! 5h15 rendez-vous devant le club  de plongée Phocéa. Les sacs sont prêts : tuba, masque, palmes, combinaison, tout y est, en route pour Cancun. Une heure de route plus tard, nous voici dans un petit restaurant muni d’un ponton. L’occasion de prendre un petit déjeuner face à la mer.  

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Sébastien, notre guide pour la journée, qui était par la même occasion le maitre Jeddi plongeur d’Agnès pendant la préparation de son baptême en piscine, nous accompagne sur le bateau et nous présente le capitaine et sa matelote.

Les 2 moteurs de 125 chevaux tournent à plein régime, le capitaine a revêtit sa casquette, ses lunettes de soleil et son bandana pour lui protéger le bas de son visage, on croirait que l’on s’apprête à attaquer un chalutier, j’ai comme l’envie de crier : « à l’abordaaaaaaaaaaaaaggggggeeee !!!!!! »

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Plus d’une heure de bateau plus tard, nous pénétrons dans la réserve marine réservée aux requins baleines, désormais il faut les trouver. Alors là ça peut prendre un temps certain, je dirai même mieux, ça peut prendre un certain temps. Un requin baleine peut mesurer entre 6 et 13 mètres pour les plus grands, mais la zone mesure plus de 10 kilomètres côté, ce qui veut dire que ça revient à chercher une puce de 1mm dans une surface de 1 mètre carré, ou pour rendre mon exemple plus marquant, c’est comme de chercher ses clés dans une pièce de 10 mètres carrés. Bon je vois que certains sourcillent encore pour comprendre la comparaison, je vais simplifier tout ça, c’est comme chercher sa femme à IKEA, ah bah voilà vous y êtes !

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Une petite heure plus tard, le capitaine ne lâche plus sa VHF, les moteurs vrombissent en direction d’une zone où  déjà 3 bateaux stagnent depuis quelques minutes.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Les voici, elle est là sous nos yeux ! La bouche sortant à peine pour engloutir le plancton qui flotte en surface. Nous sommes comme obnubilé par l’engin… Rapidement Sebastien nous rappelle les consignes : 2 par 2 avec lui ou Marcella (la matelote), dès que le capitaine crie GO on saute sans perdre une seconde, on palme alors à fond afin de suivre le plus longtemps possible l’animal, hors de question de le toucher cela risquerait de le gêner, et dès lors, de provoquer son plongeon vers les abysses. Une fois que le poisson n’est plus à votre hauteur, vous lâchez l’affaire et rejoignez le bateau, maximum 3 passages chacun.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Les tours s’accumulent rapidement et les enfants sont hypnotisés à chacun de leur saut. Le capitaine nous met dans l’axe de l’animal à chaque fois, facilitant notre rencontre avec ce géant des mers.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Le requin est quant à lui trop occupé à gober son repas, tournant parfois en rond, ralentissant de temps à autre, mais lorsqu’il décide de donner un coup de nageoire vous pouvez toujours palmer, sa nageoire caudale viendra rapidement vous essuyer le bout du nez comme pour se moquer de vous.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Le capitaine fort sympathique a accepté un quatrième saut chacun, il a du sentir notre enthousiasme et notre respect des règles, je m’empresse alors de sauter pour la cinquième fois… oui bon bah quoi ? Que le premier qui n’a jamais menti pour profiter de son rêve me jette la pierre… pas de pierre, nous sommes d’accord.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Les yeux pleins de ces images fantastiques, nous rejoignons Isla Mujeres. Une fois sur place nous remarquons une eau cristalline, un sable blanc dépourvu de sargasses et des plages d’une beauté carte postale, dommage que l’on n’ait pas pris un hôtel ici pour finir notre voyage.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Nous empruntons des voiturettes de golf pour découvrir une partie de l’île. On va être honnête, ce road trip n’apporter rien en valeur ajouter à notre excursion baleine, le club aurait mieux fait de nous laisser sur la plage à nous prélasser.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Heureusement, un superbe buffet, surement l’un des meilleurs de nos vacances, nous attend sur un ponton. Nous nous régalons comme des rois. Le retour à Playa n’en sera que plus facile, le ventre plein, la tête nageant avec les requins, les muscles épuisés par les coups de palmes, nul ne résistera au marchand de sommeil.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Une fois n’est pas coutume, il fallait bien immortaliser notre petite équipe.

Playa Del Carmen - Isla Mujeres Requins Baleines

Day 20 / Plongée en Cenote Casa & Angelita

Alors j’ai épuisé 2 de mes rêves ou plutôt comme disent certains, de ma bucket list : plonger dans les caraïbes et nager avec les requins baleines. Je ne pouvais quitter le Mexique sans rayer de ma liste un dernier vœux : plonger en cenote, et pas n’importe laquelle, celle avec un nuage de sulfure d’hydrogène, comme sur les photos.

Playa Del Carmen - Plongee Casa Cenote

Pour commencer, direction Casa cenote, un cenote à ciel ouvert d’une profondeur variant de 5 à 8 mètres de fond. Vous allez me demander l’intérêt d’une telle plongée, et je vous répondrai la mangrove. Bien plus qu’une plongée pour adapter le corps à la fraicheur du cenote, c’est une formidable exploration des fonds sous la mangrove. Des cavités sous-terrain avec pour seule lumière la lueur de votre phare et celle de la sortie du tunnel. On peut également y jouer avec l’hallocline puisque ce cenote est en contact direct avec la mer (profondeur où la salinité de l’eau augmente, provoquant une zone trouble). A 10 mètres de là, l’eau douce se vide à travers un passage étroit, créant un léger courant à un point du cenote, comme une chasse d’eau. La faune est également présente, des tarpons nagent ici et là,  à la recherche de petite proie. Le clou de la visite sera cette fois en surface, un panneau indiquant l’information suivant : « Attention danger aire de crocodile », heu vous avez dit crocodile ? Alors bon ok, visiblement le gros bout de bois là bas c’est en fait un croco qui se fait dorer la pilule. Mais un crocodile ça nage bien dans l’eau ? Et nous sommes dans l’eau ? C’est cela, oui c’est cela… quand est ce qu’on s’immerge et qu’on se barre de là ? Alors rassurez vous, ce cenote est emprunté également par des personnes en masque tuba tous les jours et il ne leur arrive jamais rien, je pense que le régime que l’on donne à ce croco lui suffit tout à fait, et heureusement !

Playa Del Carmen - Plongee Cenote Angelita

Après cette rencontre et une petite collation, direction le cenote tant attendu : Angelita !!!

L’arrivé se fait via une petite forêt calme et paisible. Le trou béant n’est occupé que par un petit groupe d’apnéistes. La descente se fait lentement à travers une première couche d’eau de pluie assez trouble. Au bout de 6 à 8 mètres le paysage se révèle, magnifique, à couper le souffle. J’ai connu quelques paysages magiques dans ma courte carrière de plongeur, mais celle là est probablement la plus belle et la plus mystique. Ce nuage de souffre entourant ce petit ilot de terre, ces branches mortes perçant le nuage. On a la sentiment d’être dans un film à suspens, attendant de voir surgir un monstre de la fin des temps. Cette fumée vous ferait presque perdre le sens de l’orientation, tout à coup le plongeur ne se retrouve plus sous une masse d’eau mais au dessus d’une masse opaque, comme si nous volions. Le plongeon à travers la fumée doit se faire sans hésitation au risque de se perdre dedans. 3 mètres plus tard c’est l’obscurité qui vous attend, le phare sera votre seul guide. On peut alors contempler cet amoncellement de terre et de branche due à l’effondrement, il y a plusieurs milliers d’années, du plafond du cenote. A une quarantaine de mètres le temps de plongée est limité, rapidement nous retraversons le nuage et je perds de vue mes compagnons de route. Heureusement l’ordinateur me confirme que je remonte, je retrouve alors mes comparses juste au dessus de la fumée, le temps d’immortaliser ce moment par quelques photos.

Playa Del Carmen - Plongee Cenote Angelita

La remontée se fait lente, en colimaçon le long de la paroi. Cela permet d’évacuer l’azote emmagasiner dans notre organisme et de profiter également de quelques cavités perçant la paroi.

Ça reste à coup sur l’une de mes plus belles plongées, voir la plus belle. Je conserverai longtemps en mémoire ce paysage fabuleux.

Day 21 / Holbox

Playa Del Carmen - Holbox

Pour nous remettre de toutes ces émotions, et afin de ne pas rester le nez dans les sargasses, nous optons pour un court séjour à Holbox. Ce village de pêcheurs, transformé dans un premier temps en repère pour voyageur un peu bohème puis devenu le lieu des hôtels de luxe avec piscine vue sur mer.

Playa Del Carmen - Holbox

Sur cette île pas de voiture, seulement des voiturettes de golf taxi pour se déplacer. Le lieu est si petit que tout peut se faire à pied. D’un côté de l’île c’est plutôt une mangrove et une eau sableuse qui borde la lagune, de l’autre c’est une plage de sable fin à l’odeur rappelant légèrement celle des bains de boue : l’œuf pourri, dommage pour une plage de ce type. L’eau est également assez transparente mais on est loin du turquoise de Isla Mujeres ou de la lagune de Bacalar.

Playa Del Carmen - Holbox Urban Arts

Le centre de l’île est pourvu de maisonnettes colorées et de restaurant pour toutes les bourses. Le coucher de soleil est l’un des plus beau de toute la péninsule du Yucatan, sur le golf du Mexique les reflets oranges et roses se succèdent jusqu’à la tombée de la nuit.

Playa Del Carmen - Holbox Urban Arts

Je ne passerai pas toute une semaine ici mais le lieu est reposant, les hamacs posés à la surface de l’eau et le bruit des vagues vous assurent un farniente de qualité pourvu que le vent ne vous arrose pas de sable et de sel. C’est le lieu cliché des rendez-vous amoureux ou des excursions pour les requins baleines, sinon nul ne sert de faire de la route, la côte ouest de Ilsa Mujeres et sa vie locale vous ravira tout à fait.

Playa Del Carmen - Holbox

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT