Mission Mexique // Part. 6 Chetumal

Article écrit par Jo l’amoureux

Day 9 / Bienvenue à Chetumal

A Chetumal : « Comment Agnès ?… Sinon tu comptes vraiment me l’as faire à chaque fois cette blague ??? Oui moi aussi Ch’ai tout mal… ». Donc dans cette ville tu retrouves la civilisation qui a fait de notre planète, ce formidable étendard de la surconsommation à outrance et du gaspillage d’énergie, mais mon dieu que c’est bon de pouvoir acheter ses biscuits dans un rayon climatisé, sans penser aux méfaits de la production de ce type de produit, quoi c’est vrai, hein ? Bon laissez tomber, les hommes n’en n’ont plus pour longtemps à faire des conneries, ne vous inquiétez pas.

L’hôtel Lagoon

L’hôtel joue double jeu, dans un premier temps, cet établissement de bord de route fait penser aux films américains angoissant avec des motels aux allures de maisons abandonnées, puis, une fois la porte ouverte, vous pénétrez dans un patio décoré avec plein de plantes partout, une petite piscine adorable, et un buffet matinal offert avec le café 24/24, quelle aubaine.

Alors comme d’hab, faudra pas être tatillon sur les douches dont le débit est aussi faible que certaines sources africaines, des sommiers en béton armés qui ne louperont jamais de te taillader les tibias si tu les oublies en passant, les moustiques qui ont privatisés tout le rebord de la piscine et les mexicains qui se lèvent tôt et parlent forts. Sinon à part ça, l’hôtelier est au petit soin pour nous, il sera ravi de vous aider à préparer vos excursions avec des bons plans, il a même offert à Emy le lendemain de son anniversaire un petit déjeuner avec pancake et chantilly, classe !

chetumal - hotel lagoon - bacalar

chetumal - hotel lagoon - bacalar

chetumal - hotel lagoon - bacalar

chetumal - hotel lagoon - bacalar

La lagune de Bacalar

chetumal - bacalar lagoon

Après avoir rassasié nos besoins primaires, nous retrouvons vite le plaisir d’une nature à l’état brute. La lagune de Bacalar situé à côté de Chet… de notre hôtel, est THE SITE incontournable du Mexique, et pour une fois je suis entièrement d’acord avec les divers blogs qui en font la promotion. Ce joyaux est un plaisir des yeux et pas que. Appelé le lagon aux 7 couleurs, ses tons passent du bleu turquoise au vert émeraude ou du bleu ciel à un bleu électrique selon la profondeur ou le moment de la journée.

chetumal - bacalar lagoon

Je vous conseille vivement de prendre un canoë et de vous balader d’un point à un autre, sans oublier les 3 principaux cenotes observables : Negro, Esmaralda et Caucalito. Des cenotes à ciel ouvert pour une fois, qui font parti intégralement de la lagune. La clarté de l’eau, sa douceur, et surtout, elle n’est pas salée !!! Du coup tu sors de l’eau ton corps n’est pas poisseux ni plein de sel, le bonheur.

Day 10 / La lagune au restaurant Los Aluxes

Petit inconvénient à ce coin de paradis, car oui il y a toujours un mais, tous les abords de la lagune sont privatisés, donc inaccessibles sans passer par un hôtel, restaurant ou Ressort ! Pour notre part et en tant que bon instagrameur, nous avons suivis l’exemple de milliers de français, nous nous sommes posés au restaurant de l’hôtel : Los Aluxes. Tu payes 350M$ par adulte et tu peux te poser dans le restaurant, manger en terrasse, boire des verres sur le ponton et profiter des fameuses balançoires les pieds dans l’eau, sans oublier de prendre une photo et de la poster sur ton compte. Le tarif est correct car il est soustrait du tarif de ta Cuenta (ton addition), en revanche si tu n’atteins pas les 350M$, il n’y a pas de remboursement, normal, tu paies le cadre. Pour notre part, avec les amis, nous avons déboursé 1500MXM et consommer pour 1460M$, sans se priver de cocktails, repas et café.

chetumal - bacalar lagoon

chetumal - bacalar lagoon los aluxes restaurant

chetumal - bacalar lagoon

Day 11 / La lagune en bateau

Nous avons également succombé à la tentation d’un tour de Ponton (à ne pas confondre avec le ponton sur lequel accoste le bateau), il s’agit d’un bateau à fond plat qui permet d’être à l’aise, de naviguer sans souffrir de la houle et de laisser le petit Maximéo de 2 ans se balader. La mise à l’eau est également facilitée par des petites portes sur chaque côté de l’embarcation. Cette visite du lagon de 3h nous a couté 2000M$ pour un Ponton privatisé, sinon nous aurions pu choisir une Lancha pour 1500M$, c’est-à-dire, une embarcation type barque, donc moins de confort mais plus rapide. N’hésitez pas à demander auprès des petits hôtels s’ils connaissent des embarcations pas chères, car le prix peut aller du simple au double en passant par les Tours Operators. Mais bon, encore une fois, est-ce à moi d’empêcher le touriste lambda de se faire arnaquer, permettant par la même occasion, de remplir les poches des autochtones qui le méritent ? Vaste débat.

chetumal - bacalar lagoon

Cette étape de notre voyage est à coup sur l’une des plus exceptionnelles visuellement parlant. Je ne vous décris pas le bonheur d’Agnès d’avoir trouvé tous les avantages d’une baignade en pleine eau sans les inconvénients de l’eau froide d’une rivière, ni les inconvénients de l’eau salée de la mer, non je ne vous le décris pas car elle se fera une joie de vous expliquer à chacun toutes ses émotions dans ce coin de paradis près de Chetumal : « hein ? Quoi Agnès ? ……. »

chetumal - bacalar lagoon

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT