Culpabilité

Je ne sais pas si ce sentiment fait parti de votre vie mais ce qui est sûr, c’est qu’il fait parti de la mienne quotidiennement. J’ai l’impression de culpabiliser tous les jours pour n’importe quoi. De ne jamais faire les choses comme elles devraient être faites. Le « j’aurai dû’ ou ‘j’aurai pas dû » me bouffe. J’arrête pas de me crier « NUL » dans ma tête mais ça ne m’empêche pas de le faire/ne pas faire quand même.

  • Annuler mon yoga à la dernière minute parce que je préfère farnienter sur le canapé devant Netflix…
  • Me cacher pour manger du chocolat et du fromage sans le dire à ma naturopathe… ‘je comprends pas pourquoi mes boutons partent pas, pourtant je fais tout ce que vous m’avez demander de faire… »
  • Dire à ma fille que j’ai du travail quand elle me demande d’accompagner sa classe pour une sortie… aaaarghhhh je déteste ça….
  • Ne pas décrocher le téléphone alors que ça pourrait être important.
  • Regarder mon mec passer l’aspirateur et faire les lessives en le suppliant de prendre une femme de ménage… mais que lui « ça le dérange pas… » Sauf que moi ça me dérange…
  • Passer une journée entière en mode « vacances » sans avoir répondu à mes mails.
  • Acheter des livres, les poser sur la table du salon ou sur ma table de nuit, et préférer aller regarder les stories instagram des copines avant de dormir…
  • Etre une esclave de la tentation gustative.
  • Lancer un dernier épisode et me forcer à regarder la fin alors que je suis épuisée et à 2 doigts de sombrer.
  • Prendre du bon temps alors que je pourrais avancer sur ma to-do et remettre à demain ce que je pourrais faire aujourd’hui alors que je prône le contraire à qui veut bien l’entendre.
  • Dépenser l’argent que je n’ai pas.
  • Envoyer mon mec à la poste pour récupérer un colis avec un grand sourire et pleins de bisous.
  • Entendre mon chéri me dire qu’il n’a pas besoin d’être passionné par son métier tant qu’Emy et moi sommes heureuses et que je m’épanouis dans le mien.
  • Surfer sur le web alors que je pourrais faire des perles avec ma fille dans sa chambre et qu’elle m’attend déjà depuis 10 minutes.
  • Prendre des frites au restau.
  • Arriver à la maison 1h après que tout le monde soit rentré le soir.
  • Passer des heures sous la douche et entendre ma fille de 9 ans me dire : « arrête de gaspiller l’eau ! »

Quand on regarde d’un peu plus près, je dirais que la culpabilité c’est un peu de la flemmardise et de l’égoïsme. Pour le coup, je culpabilise encore plus. Youpi. Est ce que mettre des mots dessus va me permettre d’en prendre davantage conscience et essayer de résoudre l’histoire ?  Pas sûre, mais je vais tenter quand même…

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *