Côte Bretonne en camping car // Part. 9 La Presqu’île de Crozon

Retrouver les copains à Camaret

Une étape que nous attendions avec impatience. Les retrouvailles avec Maxime et sa copine Léna. C’est une formidable rencontre et un plaisir de les rencontrer dans leur cocon à Camaret. Nous sommes reçus comme des rois, et pour la première fois depuis le début de notre voyage, nous dormons dans une chambre en dehors de notre camping car, c’est que l’on a perdu l’habitude d’avoir autant de place.

La Presqu'île de Crozon

Comme je vous l’écrivais, nous avons été reçu comme des rois, d’ailleurs le premier cadeau que nous fait Maxime lors de notre arrivée, c’est la rencontre avec un dauphin ! En balade dans le port de la ville depuis quelques jours, c’est un habitué des lieux. Nous sommes tous fous de voir sortir sa nageoire dorsale et s’approcher au son  de nos clapotis sur l’eau.

dauphin camaret

Le vent de Pen-Hir et Pen-Hat

penhir camaret bretagne

Mais ce n’est pas tout, le programme ne faisait que commencer. Durant trois jours nous n’allons pas arrêter une seconde, et cela malgré la dépression qui s’abat sur la Bretagne depuis le début de la semaine.

penhat bretagne

Cette pointe de terre qui s’avance sur la mer, du haut de ses falaises abruptes est un délice des yeux. On ressent toute la force des éléments.  Le paysage est juste hallucinant avec une vue époustouflante sur la plage de Pen-Hat, le repère des surfeurs.

penhat bretagne

Pour les amateurs du Buddisme, c’est le lieu idéal, par contre pour les fans de Brice de Nice, oubliez, il y a trop de vagues. C’est une succession de gros rouleaux qui déferlent sur la plage, rajoutant l’impression de petitesse devant cette nature, on pourrait le dire, hostile.

La Presqu'île de Crozon

Char à voile à Telgruc sur mer

Vous n’allez tout de même pas croire que notre programme s’arrête là ??? « Ah bande de jeunes chiots ! » comme dirait notre idole Max. Après avoir enfilé une combinaison… enfin quand j’écris enfilé, pour Agnès et Emy je devrai plutôt écrire : après avoir été saucissonné dans une combinaison. Heureusement que je m’y connais un peu en enfilage de combi. Bref, direction Telgruc sur mer. Evitez de vous prendre la tête à prononcer le nom de cette ville, de toute façon ça ce sera jamais le bon.

Char à voile a Telgruc sur mer

Une fois sur place, Maxime nous présente le maniement du char à voile : « alors vous tirez sur la corde pour gonfler la voile lorsque vous avez le vent qui vient de la mer. Lors du virage vous aurez le vent dans le dos donc pas besoin de tirer sinon vous allez ralentir. Ce n’est qu’en sortie de route que vous…. hop, hop, hop ! Max ne te prends pas la tête on a juste envie de monter sur le char et de rouler. Allez goooooooooooo ! Au bout d’une heure et demi, les mains sont ankylosées mais le cœur plein d’émotions.

Char à voile Telgruc sur mer

Je vous dirai bien que le week-end s’arrête là mais ça serait mettre un petit mouchoir sur les bons gâteaux, les tablettes de chocolat de Maxime, les franches rigolades avec Léna et son neveu Marceau, un fan de Harry Potter de la première heure. Et que dire des fruits de mer achetés au vivier directement au port, et des soirées bretonnes avec tous les amis qui viennent partager un barbecue.  Non franchement, on n’aurait pas rêvé mieux !

Un petit tour de voilier à Camaret

La Presqu'île de Crozon

Fin de séjour, Cap’tain Max nous a emmené faire un petit tour de voilier. Pour savoir ce qu’on en a pensé, je préfère vous laisser les images qui en diront bien plus que des mots…

Voilier à Camaret
La Presqu'île de Crozon
Voilier à Camaret
Mer de Camaret
Voilier Camaret
Voilier vacances Bretagne camaret

La magnifique plage de Kerloc’h

Le cœur serré et la tête pleine de supers souvenirs, nous quittons avec regret nos amis de la presqu’île. Le voyage s’est fait de rencontres mais aussi de séparations, mais comme le dit l’adage : « Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page ».

plage de Kerloc’h

Et comme si la nature voulait nous prendre par le bras, nous sommes tombés nez à nez avec la plage de Kerloc’h. Pour vous la faire courte, nous suivions le bitume, l’esprit ailleurs, quand tout d’un coup, nos yeux sont interpelés sur la droite par une lumière mystique, envoutante ! Une fois que nos pupilles ont eut fini de faire le point, nous comprenons qu’il s’agit d’une plage paradisiaque. Le soleil semble vouloir souligner la beauté de ce lieu, il est enfin de retour.

plage de Kerloc’h

Nous ne résistons pas à l’envie de fouler des pieds, le sable de cette plage…La nature nous gâte, et depuis le début de nos vacances. Est-ce tout simplement le talent de la Bretagne ? Un peu des deux peut-être…

plage de Kerloc’h

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT