Côte Bretonne en camping car // Part. 5 Ile de Bréhat

Le petit village de Pleubian

Spot night / France Passion
Gratuit

Le soir nous avons décidé de nous arrêter enfin chez un agriculteur. Il faut savoir qu’en s’abonnant chez France Passion, vous bénéficier d’un accès à une liste SO PRIVATE, d’agriculteurs qui veulent bien partager un bout de leur terrain. C’est l’occasion de découvrir des modes de vie, des personnalités et pour le plus grand plaisir de notre fille, visiter les animaux, lorsqu’il y en a.

En Bretagne la liste des agriculteurs est plutôt courte. Nous peinons à trouver des sites France passion, un peu comme pour trouver des marchés aux dates auxquelles nous passons dans les villes.

Première étape donc chez une agricultrice de légumes, artichauts, oignons, tomates, salades. Dommage, le terrain est déjà occupé par 2 camping-cars décidément ! Mais la propriétaire nous fait signe avant de quitter les lieux que nous pouvons nous poser dans son terrain perso, près de chez elle, c’est donc chose faite. Les aventures en camping-car sont toujours faites d’imprévues, c’est pourquoi il est inutile de vouloir tout prévoir, cela fait parti du jeu.

Pleubian

Cette étape sera l’occasion de faire un pique-nique sur la plage au soleil couchant et de prendre un cours de cerf-volant par un habitué du coin… Le cerf-volant c’est un peu comme une belle veste en lin, tu mets trois heures à la repasser, tu la portes et en trois secondes elle est fripée comme si tu n’avais rien fait. Là c’est pareil, tu galères pour faire faire un petit saut de mouton à ton cerf-volant et mettre 3 heures à dénouer les fils.

Pleubian

Cette petite halte ne nous aura pas permis de faire plus amples connaissances avec l’agricultrice locale, car absente le matin de notre départ, mais aura eu le mérite de nous rapprocher de la prochaine étape : L’île de Bréhat.

Pleubian

La merveilleuse Ile de Bréhat

Ça fait longtemps qu’Agnès nous parle de cette île, depuis le jour où elle est partie y faire un reportage photo mariage. Ces yeux sont revenus tout émerveillés et sa bouche n’émettait qu’un son : « AMAZING ». Oui bien calme toi ma chérie, ce n’est qu’une île après tout, pas besoin d’en faire tout un fromage, enfin je veux dire un Kouignaman.

Ile de Bréhat

Allez direction la navette pour embarquer depuis le port de Ploubazlanec. Après 20 minutes de navigation nous voici arrivés sur ce…. Wouaaaah ! it’s AMAZIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNGGGGG !!!!! Mais c’est quoi ce paradis !

Ile de Bréhat

Je veux finir mes jours ici, que cela doit dit et écrit sur mon testament, juste sous ma gourmette et mes écouteurs sans fil BOSE que je lègue bien sur à ma chère et tendre, le fruit de temps d’années de labeur pour constituer une telle épargne.

Ile de Bréhat

Des petites maisonnettes style bretonnes comme on les aime, avec les pierres apparentes, des jardins à l’herbe courte, des petits murés de pierre rappelant les paysages de la Comté dans le film du Seigneur des anneaux.

Ile de Bréhat

Des plages magiques de granites roses, des plaines enivrantes aux couleurs chatoyantes, une petite école par ci, un petit moulin par là et le charme opère…

Ile de Bréhat

Oui, je me vois ici ! Sur une chaise roulante, muni d’un thé chaud et couvert d’un plaid, le tout poussé par une délicieuse infirmière suédoise en stage de fin d’études qui me …. Aïeeeeeuuuu ! Là c’est Agnès qui me m’assène délicatement une grosse claquasse sur le coin de la tête.

Ile de Bréhat

Bref, je suis tombé amoureux d’une île et elle porte un nom : Bréhat ! Nous quittons avec regret cette île aux allures de paradis mais à coup sur nous y reviendrons.

Ile de Bréhat

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT