Côte Bretonne en camping car // Part. 2 Saint Malo

Notre arrivée à Saint-Malo ne se fit pas par la grande porte. Dans un premier temps nous avons posé notre véhicule dans le camping des « Ilots » situé à Rothéneuf à Saint-Malo.

Spot night / Aire de camping car Les Ilots
(12,50€ la nuitée / eau / électricité)

On y découvre le placement à la « fait comme chez toi ». Peu de place, un peu cul à cul, mais on fini tout de même par trouver de quoi se garer.

Côte Bretonne en camping car - Plage du Havre

La plage du havre

Suite des réjouissances avec la petite plage du Havre où une partie de Molky redonnera des forces à notre fille. Pour ceux qui ne connaissent pas le Molky, et vous faites alors parti des quelques rares chanceux à être passés à côté d’une campagne de pub exemplaire, c’est une partie de bowling chez IKEA. La boule est remplacée par un bâton en bois et les quilles sont numérotées de 1 à 12, le but étant d’être le premier à marquer 50 points pile poil.

Côte Bretonne en camping car - Vanlife

Depuis cette plage il y a une navette qui passe régulièrement, permettant de rejoindre le centre ville de Saint Malo. Mais ce soir pour nous ce sera désensablage sous la douche et repas en terrasse-camping-car.

Côte Bretonne en camping car - Remparts de Saint Malo

Visite des remparts de Saint-Malo

Le lendemain matin nous filons vers le centre ville. Les niveaux sont faits : cuve d’eau pleine, cuve d’eau grise vidée, caissette wc nettoyée. Les écoutilles sont bien fermées : Plafonnier chambre check ! Plafonnier sanitaires check ! Plafonnier salon check ! Les cales sont retirées et rangées. Rallonge électrique débranchée et enroulée. Bref telle est notre vie de camping caristes. Et surtout, surtout, ne jamais au grand jamais oublier cette to-do-list sous peine de voir votre chèque de caution partir aux oubliettes. Arrivés au centre ville de Saint-Malo nous nous garons facilement grâce à notre application magique. On prend les vélos et zou, direction les remparts.

Côte Bretonne en camping car - Saint Malo

C’est assez drôle de voir comme les remparts de Saint-Malo sont dépassés en hauteur par les immeubles qu’ils abritent. C’est un peu comme si le personnage de la boule de Fort Boyard se cachait derrière le personnage de Passe-partout. On se doute alors que cela ne devait pas être le cas au moment de la construction des remparts, à moins que le breton ait à ce point confiance en sa potion magique qu’il ait besoin que d’une insignifiante palissade, le mystère reste entier.

Côte Bretonne en camping car - Remparts de Saint Malo

Alors vous me croirez si vous le voulez, tout comme pour la potion magique d’ailleurs, mais on a pu visiter toute la ville, faire la promenade sur les remparts, la découverte des tours, se rendre sur l’île Grand… et voir la tombe de Chateaubriand sans une plainte de notre fille adorée !

Côte Bretonne en camping car - Portrait

Alors j’aurai aimé vous dire que c’était par pur plaisir d’admirer l’édifice ou encore découvrir le patrimoine français mais il en n’est rien. Merci à Géocaching ! On peut quand même se rassurer en se disant que cela lui aura permis de découvrir quelques petits détails historiques.

Côte Bretonne en camping car - Saint Malo Geocaching

Armés d’une dizaine de géocaches en poche, de trois crêpes sucrées, 2 kouign-amanns, 2 verres de cidre et un 1 jus de pomme dans l’estomac, nous quittons Saint-Malo le cœur léger et les hanches lourdes.

Côte Bretonne en camping car - Piscine extérieure Saint Malo

Si le temps avait été à la canicule alors nous aurions surement testé la piscine extérieure. Un formidable édifice digne d’une piscine olympique avec 2 plongeoirs. Et qui plus est, 2 vidanges par jour, exceptionnel ! Même à Puteaux et sa piscine extérieure chauffée toute l’année, on n’a pas ça ! Ils sont forts ces bretons.

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT