3 jours à Amsterdam en amoureux

Nous avons tous des paysages qui nous viennent à l’esprit dès que nous prononçons les noms suivants : Tokyo, New-York, Sydney, Singapour… et pourtant certaines de ces villes vous sont complètement inconnues.

Amsterdam en amoureux

Amsterdam n’échappe pas à cette règle. Faites l’essai de vous imaginer là-bas, que voyez vous ? Des Moulins, des canaux, des vélos, des géants blonds, des coffee shops emplis de fumée… Avouez que nous avons plus de la moitié de ces stéréotypes en commun.

Il était temps de partir vérifier par nous même si la terre de Rembrandt et Van Gogh est telle qu’on le pense.

Le babychoux laissé à mamie, direction pour 3 jours à Amsterdam en amoureux et en route pour 5h de trajet sur une autoroute assez facile, voir trop facile, gare aux radars ! En France la limitation est de 130 (pour l’instant), après la frontière c’est 120 km/h. Autant te dire que lorsque tu te retrouves à rouler sur 5 voies, tu as envie d’appuyer sur le champignon et de rejoindre la file de gauche réservée au go-fast.

Les vélos sont rois et ils sont nombreux !

Une fois arrivés à Amsterdam il faut savoir une chose très importante. Que tu écrases un piéton, ça arrive, l’erreur est humaine. Mais si tu prives une priorité à un vélo, tu réveilles le vegano-écolo-paysanno-germano-histéro ! Et si tu crois qu’il n’y a pas de voiture, pas de vélo, pas de piéton, c’est que tu roules sur une voie réservée aux tramways. Vous l’aurez compris, là-bas faut mieux oublier la voiture.

Amsterdam en amoureux

Notre hôtel high-tech : le CitizenM

Nous avions réservé une chambre au super hôtel, le Citizen M. Dès notre arrivée, un membre de l’équipe se préoccupait de notre venue.

Amsterdam en amoureux

Dans le couloir de l’établissement, les portes s’enchainent laissant présager des chambres petites et austères. Que nenni, il s’agit en fait de chambres certes, peu large, environ 2,5m maximum, sur 8m de long, mais idéalement pensées. Après avoir passé l’entrée, à gauche, une première bulle s’ouvre en écartant les portes en verre opaque, les toilettes. A droite, une autre bulle donne sur une douche à l’italienne puis au fond un lit XXL. Le tout est piloté depuis une tablette : couleur et intensité lumineuse, médias télévisuels et ouverture des volets et rideaux.

Amsterdam en amoureux

A une bonne grosse demi-heure de marche de la vieille ville, plusieurs possibilités : louer un vélo et passer pour un local, prendre le tramway et se rapprocher du centre pour une dizaine d’euros ou alors déambuler ça et là à la faveur des rencontres. Nous concernant nous avons opté pour la balade.

En mode touriste à Amsterdam

Vous trouverez des tonnes et des tonnes de documents sur Amsterdam, cela serait donc très présomptueux de présenter un parcours typique se voulant être les trucs à ne pas louper.

Nous ne présentons notre petite escapade que pour partager un super moment de distraction rien de plus. Avec nous, oubliez les musées ou les centres de commémoration, ce n’est pas notre truc. Nous aimons marcher à la recherche de pépites à mettre sur insta et nous fondre dans la population locale.

Le quartier Sud de Pipj

Premières impressions lorsque l’on traverse le quartier sud De Pipj, c’est une étrange ressemblance avec le quartier de Greenwich Village à New York. Des bâtiments de 3 à 4 étages pas plus, de larges trottoirs. Pour que la ressemblance soit encore plus évidente il manque juste les fameuses issues de secours extérieures.

Un quartier très calme où il y fait bon prendre un café dans un ‘petit pain quotidien’, et flâner devant les boutiques. L’ambiance calme et reposante permet de récupérer de l’animation qui règne dans le centre de la ville.

Amsterdam en amoureux

La fête du roi le 27 avril

Nous sommes le 27 avril, jour de l’anniversaire du roi, les rues sont remplies d’exposants, formant l’un des plus grand vide grenier que j’ai pu visiter. Les habitants installent leur stand juste devant la porte de leur domicile, à l’instar des brocantes américaines qui exposent depuis leur jardin. L’animation vaut vraiment ce petit détour.

Une fois le musée Rijks traversé, nous pénétrons dans la partie ancienne de la ville. Le lieu de prédilection pour les amoureux des canaux. Sachez que Amsterdam n’a rien a envier à Venise à ce niveau, bien au contraire. Il faudrait d’avantage appeler la petite île italienne la petite Amsterdam, 400 canaux contre 170 pour Venise. Pour l’anecdote : une cinquantaine de cadavres repêchés par an soit 1 par semaine, la plupart du temps par surconsommation d’alcool puis noyade et plus de 10.000 vélos.

Amsterdam en amoureux

Le vélo, une vraie « pollution »

Tiens puisque nous abordons le thème des vélos, ce sujet pourrait valoir tout un article mais je m’en tiendrai à quelques chiffres qui vous permettront de comprendre le phénomène :

Avec près de 600.000 vélos pour 750.000 habitants
En moyenne 1,11 vélo par personne.
Plus de 400 kilomètres de pistes cyclables
80% des habitants font du vélo au moins une fois par semaine
et 60% trois fois par semaine

Bon bah après ça vous comprendrez qu’il est important avant de traverser n’importe quelle route, de bien regarder si un vélo n’arrive pas lancer à plus de 40km/h.

Pour venir en train à Amsterdam, rien n’est plus facile, la gare débarque en plein cœur de l’ancienne ville à deux pas du port. Si vous passez par-là vous vous rendrez vite compte de mes propos concernant les vélos. Un parking sur trois étages de ces bicycles. C’est à se demander comment les usagers font pour s’y retrouver.

Amsterdam en amoureux

Le centre d’Amsterdam

Probablement le coin le plus vivant. Avec de nombreux magasins, de nombreux restaurant. Nous avons pris un grand plaisir à nous promener le long des canaux.

Le quartier Rouge

En journée c’est un dédale de petits rues parsemées de canaux. Une carte postale à chaque coin de rue. Si vous fermez les yeux sur les fameuses vitrines affublées des néons rouges, vous trouverez également des coffee shop ; des magasins de souvenirs et des sex shops. Mais ce n’est pas tout, de nombreux petits restaurants bordent ces rues. L’ambiance de ce lieu est assez particulière, bruyante, vivante, et truffés de détails typiques. Cependant, le soir c’est une toute autre ambiance. Les rues s’emplissent d’une population bien différente et je vous déconseille ce coin d’Amsterdam en famille en fin de journée.

Amsterdam en amoureux

Le quartier Jordaan

Progressivement, sans s’en rendre compte, nous voici dans le quartier Jordaan. Le jour de la fête du roi, il y a également de nombreux exposants qui bordent les canaux dont ceux des magasins. C’est ainsi que nous sommes tombés nez à nez sur le stand d’un restaurant devant lequel nous ne nous serions même pas arrêtés en temps normal : Le RaïnaRaï. Ce traiteur algérien venait d’installer un stand plein de couleurs : des fruits, des légumes, de quoi faire des yaourts plein de saveur ou encore de manger un couscous aux milles saveurs. Nous venions à peine de finir nos Poffertjes, ces petites crêpes recouvertes au choix de sucres ou diverses sauces. Le rendez-vous était donc pris pour le lendemain. La carte…bah il n’y en n’a pas. Vous commandez directement en entrant le plat du jour puis vous tentez de trouver une place. Nous avons pris un couscous avec champignons (non hallucinogène) et poissons pour moi, et couscous avec courgettes et poissons pour Agnès. Délicieux ! Les produits semblent frais et la cuisine est réussie.

Amsterdam en amoureux

Nous ne pouvions partir d’Amsterdam sans avoir gouter aux fameux Waffles. Nous avons trouvé, encore une fois grâce à notre goût pour la balade, une fabrique qui faisait ses gaufres fraiches (ou plutôt chaudes). Depuis la vitrine vous pouvez observer une jeune femme s’appliquant à malaxer la pâte, la mettre dans le pressoir à gaufre, la ressortir une fois cuite, l’ouvrir en deux, y introduire une bonne couche de caramel, la refermer puis y ajouter au gré des clients, chocolat, oréo, caramel au beurre salé… Depuis l’autre côté de la vitrine, la jeune femme doit observer une tonne de visages entrain de baver les yeux exorbités.

Le quartier de Leidseplein

Un soir où nous nous étions perdu dans le quartier de Leidseplein, nous avons pu nous délecter de superbes ramen. Comme quoi un seul voyage peut vous dépayser de mille façons différentes, et ça commence bien souvent par la nourriture.

Amsterdam en amoureux

Ce que nous avons adoré à Amsterdam :

La qualité de l’accueil du personnel du Citizen M,
avec un big up au barman qui nous a offert
un soir deux cocktails.
Bah ouai on est des gens trop sympas nous 🙂

Se perdre dans les petites rues du centre ville.

Les Poffertjes et les Waffles avec un peu de caramel !

Les balades le long des canaux.

Les maisons complètement de traviole !

Ce que nous avons moins apprécié :

L’ambiance et la saleté des ruelles après une certaine heure.
En même temps c’était la fête du roi…

Le bruit des fêtes sur les barques, surtout en période de fête du roi.
Les oreilles bourdonnent en fin de journée.

Les vélos qui viennent de partout,
ce qui peut paraitre comme super écolo et très responsable,
fini par vous insupporter à un moment.
Vous ne pouvez pas faire un pas sans vous faire klaxonner,
les rues sont parfois jonchées de vélos
que vous êtes obligé de changer de trottoir.

RELATED POSTS

2 Comments

  1. Répondre

    Aurore Delezir

    10 mai 2018

    Ca a l’air top cette ville, dommage qu’on ne puisse pas zoomer sur les photos, c’est trop PTIT !

    • Répondre

      agneslife

      10 mai 2018

      Bon promis la prochaine fois j’en mettrais que 2 sur chaque ligne 🤣 mais sinon tu peux toujours aller voir sur mon insta ! 😘

LEAVE A COMMENT